Il aura fallu une année pour repartir à la conquète du mont emblematique, le fameux CaNiGou. La glacière est garnie, l'équipage au complet, cette fois ci la piste est prise par un autre versant.





 ça grimpe depuis Prades et ce n'est que le début.





  Puis arrivée au premier refuge ... et dernier puisque la piste est belle et bien fermée avec barrière, arrété préfectoral et tout et tout !!!  Punaise ! pas de bol ! et il reste 17 KMs de piste avant d'arriver au refuge des Cortalets, point de chute initialement prévu !...





  Après la pause déjeuner, on décide d'un peu de marche, tant pis le sommet sera pour autre fois ... on ne desespère pas.





  Au bout d'une bonne demi-heure de montée.





  Voila au bout (de souffle) d'une bonne heure et demi de crapahutage, le chemin se resserre et à droite ... le vide.





  Et la fameuse piste qui serpente le flanc de montagne, arf !





  Donc encore un demi echec pour cette montée au Canigou situé derrière ce massif, à cet endroit nous avons parcouru seulement 1/5eme du sentier qui mène en haut, autant dire qu'il faut une condition physique au top et ne pas amener des enfants pour arriver au sommet.
  Mais je ne lacherais pas l'affaire, rendez-vous au prochain chapitre du CaNiGou inaccessible ...





















 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement